Différents Sphinx

Plusieurs sphinx ont un vol qui ressemble à celui de l'oiseau colibri, certains sont diurnes comme le moro-sphinx, d'autres non. Leurs tailles peuvent être très différentes.

En France le sphinx rencontré le plus fréquemment le jour semble être le moro-sphinx (Macroglossum stellatarum) dont la photographie orne le haut de cette page. C'est lui que l'on appelle sphinx-colibri. Vous trouverez des photographies du moro-sphinx mais aussi d'autres sphinx comme le Sphinx du chèvrefeuille ou le Sphinx du liseron dans les différents paragraphes qui leur sont consacrés tout au long cette page. Ces sphinx butinent les fleurs tout en volant sur place, sans se poser.

Les lépidoptères

Les lépidoptères comprennent les papillons et les papillons de nuit. Le mot grec lepidoptera signifie « à ailes écailleuses ».

Les lépidoptères sont traditionnellement divisés en deux catégories, les rhopalocères (papillons de jour) et les hétérocères (papillons de nuit), mais cette classification n'est qu'intuitive, en effet certains lépidoptères comme le sphinx-colibri sont des hétérocères (papillons de nuit) et ont pourtant un vol diurne.
En Europe, un bon moyen de distinguer les rhopalocères des hétérocères est d'examiner les antennes. Celles des papillons de jour sont terminées par un bouton, celles des papillons de nuit sont crochues, filiformes, claviformes ou bipectinées (comme des plumes doubles).
Une autre manière de distinguer les papillons de nuit des papillons est d'observer la position des ailes au repos, si elles forment un toit au-dessus du corps et que seules les ailes antérieures sont visibles, alors ce sont des hétérocères (penser aux mites).
Vous aurez sûrement beaucoup de mal à découvrir un sphinx-colibri au repos. En attendant vous pouvez regarder la position des ailes d'un autre papillon de nuit l'Autographa gamma qui, lui aussi, vole et butine les fleurs le jour. Comparez au macaon qui n'est pas un papillon de nuit.


gaillet

Gaillet

Le Gaillet

Le sphinx colibri pond ses œufs sur des gaillets, des plantes du genre Galium, de la famille des rubiacées. Ces plantes herbacées à très petites fleurs blanches ou jaunes sont communes sur les haies (croisette, gratteron). Elles étaient utilisées autrefois pour leur capacité à faire cailler le lait et étaient appelées « caille-lait ». Pour cette raison le Sphinx-colibri est aussi appelé Sphinx du caille-lait.

le Sphinx-Colibri

En Europe : Moro-sphinx, Sphinx-colibri (Macroglossum stellatarum) .
Classe des Insectes (insecta), Ordre des Lépidoptères (lepidoptera), Famille des Sphinx (sphingidae), Macroglossom (macroglossinae).

Dans « Moro-sphinx » le radical moro proviendrait des couleurs teintées de noir des ailes de ce sphinx, (Dr Paul Atgier, Les Maures d'Afrique). Pour d'autres, l'étymologie de moro-sphinx serait « Sphinx fou ».

Macroglossum signifie grande langue (la trompe du moro-sphinx est particulièrement longue) et Stellatarum fait référence aux asters (qui sont des fleurs).

Habitat

Le sphinx colibri hiberne au sud de l'Europe (sud de la France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce), au nord de l'Afrique (Maroc, Algérie, nord de la Tunisie), dans une bande de mêmes latiudes au proche Orient (Turquie, Liban) etc.

Le sphinx colibri est un grand voyageur capable de parcours de plus de 3000 km et dès le printemps il essaie de coloniser toute la France, le Royaume-uni, l'Irlande, Allemagne, Suède, Norvège, Finlande, on le retrouve même en Islande. (Papillons migrateurs).

Lorsque le sphinx colibri trouve un abri saisfaisant pour passer l'hiver, il peut vivre plusieurs années. On le voit apparaître alors au printemps. En France il y a donc une superposition aux deux générations de l'année (printemps et été), des migrateurs. En Europe, dans les régions les plus au nord, il n'existe que des migrateurs.

Deux plantes à éviter

Araujia
Le sphinx colibri peut rester prisonnier de l'araujia. La trompe est pincée et le papillon ne peut se dégager. évitez de cultiver cette plante ou empêchez les papillons de l'approcher.
Oenothera speciosa
Le sphinx colibri est semble-t-il parfois pris au piège par Oenothera speciosa, une onagre à très belles fleurs roses, cultivée comme couvre-sol sur les berges de fleuves et de routes. Il serait bon d'éviter cette culture, d'autant plus que la plante peut devenir envahissante.

Violette de la sierra de Cazorla

La Viola cazorlensis est une violette qui ne vit que sur la sierra de Cazorla en Espagne, en altitude et en plein soleil dans un sol caillouteux. L'espèce est vulnérable mais ne semble pas menacée, pour peu que certaines mesures de conservation soient prises. Viola cazorlensis est monophile, 98 % des insectes qui la visitent sont des moro sphinx. Le moro sphinx a une trompe suffisamment fine pour passer dans l'orifice de la corolle et suffisamment longue d'environ 25 mm pour atteindre le fond du cornet et puiser tout au plus une infime quantité de nectar. Le parc naturel de Cazorla abrite une vingtaine d'autres espèces rares et endémiques dont le narcisse le plus petit du monde.

Quelques photographies

Sphinx colibri
Cliquez l'image à droite, à gauche ou au milieu pour afficher la suivante, la précédente ou celle du début.

Jeu : trouvez dans ces images tout ce qui peut voler et qui n'est pas un sphinx-colibri.

La carte des Sphinx-colibris


Afficher Sphinx-colibris sur une carte plus grande

Contributions

Galerie des diaporamas

Depuis la création de cette page je reçois de nombreux témoignages de lecteurs qui ont aperçu un moro-sphinx et qui ont parfois réussi à le photographier. Je publie aussi vite que possible sur cette page les informations et les photos reçues.
Cliquez ci-dessous pour admirer les pages réalisées en utilisant les photographies prises par plusieurs d'entre-vous:

Jessica, Hervé, Nathalie & Ahmed, moi, Vincent, Carlos, Joël, Patricia, Claude. Michel, Jean-Jacques.

Les témoignages reçus corroborent ce que l'on savait du moro-sphinx. Ces observations aident tous ceux qui découvrent pour la première fois ce papillon à mieux le connaître.

Trompe et pattes

Le sphinx-colibri enroule sa trompe pendant le vol, ce n'est qu'au dernier moment qu'il la déroule pour butiner.

Les pattes du Sphinx-colibri sont frêles et incapables de le porter, au repos elles permettent au Sphinx de s'agripper au support, en vol elles sont plaquées contre le corps.

trompe enroulée

Trompe enroulée du Moro-sphinx
trompe enroulée

Trompe déployée du Moro-sphinx

Année 2006

En juin 2006, une correspondante a vu un sphinx-colibri butinant les œillets des poètes de son jardin, près de Calais.
En juillet-août à concarneau, j'ai revu un moro sphinx sur le même massif de buddleias. Au centre de la Bretagne un autre butinait un carré de phlox. Un troisième à quelques mètres des rochers de granit rose de Ploumanac'h, survolait des buddleias, peut-être poursuivra-t-il son périple vers l'Irlande ou la Grande-Bretagne en suivant la voie de migration ouest. Les fortes chaleurs de cet été 2006 plurent aux moro-sphinx, il n'était pas rare d'en voir plusieurs simultanément.

Année 2007

En juin 2007, A. H. qui habite Terrebonne au Québec, au nord de Montréal, me signale un sphinx colibri qu'il voit depuis plusieurs semaines.
Il s'agit sans doute de l'un des proches cousins canadiens aux ailes transparentes. Le plaisir de le voir est bien sûr le même.
Dans mon jardin, j'ai revu le moro sphinx l'après midi du mercredi 11 juillet (un seul individu). Le 12 juillet, brume et pluie et bien sûr pas de sphinx !

Sphinx-colibri photographié par Jessica Mischler en Alsace

Année 2008

En Alsace, Jessica Mischler a pris plusieurs clichés les 17, 18, 19 septembre, cliquez ici pour voir ces belles images.

Gros plan sur le Moro-Sphinx

antennes

Année 2009

Sphinx-colibri photographié par Hervé Lacroix le 12 juillet 2009 — Aurélie, qui vit en Lorraine, me dit dans un message du 23 juin en avoir vu 3 cette année et que ce n'est pas un record.
— Aujourd'hui 10 juillet 2009 je n'ai toujours pas vu de sphinx-colibri dans mon jardin.
— Premières photos de l'année prises en Normandie par Hervé Lacroix durant ce week-end du 12 juillet 2009 cliquez ici pour les admirer.
— Une très belle vidéo prise cette après-midi du 20 juillet par Lionel qui me dit que depuis 3 ans un sphinx-colibri vient butiner ses géraniums à Roost-Warendin 59286, prés de Douai à 35km de Lille. Vous pourrez voir très nettement et de très près le sphinx-colibri : Vous pouvez vous rendre sur Daily Motion
— Odile me confirme avoir vu en 2008 et 2009 des sphinx-colibris à Servon sur Vilaine, près de Rennes (Ille et Vilaine).
— Jocelyne a vu un moro-sphinx le 26 juillet à Juigné sur Loire (49). Depuis plusieurs années elle a pu observer des sphinx-colibris dans tout le département. Ils butinent des lavandes et des œillets des poètes.
— Le 1er août : Dans son message, Jean-Louis qui vient de passer trois semaines de vacances à l'île d'Yeu en juillet me dit avoir vu plusieurs moro-sphinx qui butinaient les fleurs d'un "arbre à papillons" du jardin, ces insectes peu farouches viennent tous les ans et sont très agrébles à observer.
— Fin juillet, début août : en fin d'après-midi à Louvain-la-Neuve en Belgique, Noël a observé un moro-sphinx butinant des phlox.
Sphinx-colibri dans le buddleia — Premier sphinx-colibri le 5 août 2009, vu au moment du déjeuner sur la terrasse, il semblait s'intéresser à la façade de la maison. Les jours suivants j'en ai revu plusieurs sur les fleurs du buddleia.
— 14 août, je reçois un message d'un lecteur de Tinqueux, près de Reims, qui me signale avoir vu vers 21 h sur les buddleias et sur les phlox, un sphinx ressemblant beaucoup au moro-sphinx, mais aux ailes transparentes. Il s'agit donc peut-être d'un sphinx du chèvrefeuille comme celui de wikipédia. Les chèvrefeuilles sont nombreux à Tinqueux. Ce sphinx qui va de fleur en fleur (il préfére les bleues), sans interrompre son vol, est tout aussi magnifique à observer que le moro-sphinx (plus attiré par le rouge). Voir aussi le lien sur la famille Sphingidae.
— 15 août, aux environs de 20h30 à La Queue en Brie, il ne faisait pas loin de 30°. Christelle a pu observer un sphinx-colibri très intéressé par la verveine rose. Il y a aussi beaucoup d'arbres à papillons aux alentours. Sphinx-colibri photographié à Turenne par Nathalie et Ahmed
— 7 et 13 août. à plusieurs reprises pendant leurs vacances dans le Limousin, Nathalie et Ahmed ont vu des sphinx-colibris sur butiner sauges de couleurs mauves ou bleues à Turenne dans le parc du château (cliquez pour voir les photos du sphinx-colibri dans le massif de salvia farinacea) et au centre au centre du village d'Eymoutier
— 20 août. Entre Angers et Segré, vers 10 heures du matin, alors que la température était de 24°, Béatrice a observé un sphinx qui butinait des géraniums lierre rose vifs. Ses ailes semblaient transparentes, son corps était gris et sa queue noire et grise. (Note : il ne s'agissait sans doute pas d'un moro-sphinx mais d'un aure sphinx, voir le lien sur la famille Sphingidae).
— 23 août. En fin de journée à Roost-Warendin, par temps ensoleillé (température 25°), Bernard a pu voir un sphinx-colibri de couleur noir marron, d'environ 2 à 3 cm de taille. Depuis le mois de juillet, ils sont deux à butiner les lavandes et des fleurs violettes du jardin.
— 24 août. Á la fenêtre du premier étage en centre ville ancien d'Arles, Pascal voit quotidiennement en milieu d'après midi un sphinx-colibri qui butine des fleurs de lantana orange et dédaigne celles du Plumbago bleu. Sphinx-colibri photographié par Vincent Magnan à Letteguives
— 24 août. Dans le jardin, entre 18 et 19 h, par temps orageux et chaud, Vincent a photographié un moro-sphinx qui butinait les pois de senteur (Cliquer pour voir les photos).
Sphinx-colibri photographié par Carlos Ferreira à Metz — 26 août. à Metz, à midi la température était de 26°. Il n'y avait pas moins de quatre sphinx-colibris à visiter les géraniums rose. C'est la première année que Carlos a la chance d'observer des sphinx-colibris dans son jardin. (Cliquer pour voir les photos).
— 27 août. à 7h 50 du matin la température à Arzano est de 11° environ. Un sphinx-colibri visite les lavandes et deux verveines du jardin de Marie durant 8 à 10 minutes environ. à cette heure là il y a déjà 4 ou 5 abeilles et bourdons sur les lavandes. Les couleurs jaune-orangées des ailes, grise du corps et gris-noir avec points blancs du bas du corps montrent qu'il s'agit bien d'un moro-sphinx. Cette obseration diffère par l'heure matinale et la fraîcheur de l'air de celles qui m'ont été rapportées cette année.
Sphinx-colibri photographié par Alain Péron le 30/08/2009 à La Rochelle
— 30 août. à 15h en plein soleil par une température de 28°, Alain a pu photographier dans son jardin de La Rochelle un très beau sphinx-colibri.
— 30 août. à 17h30 à Lièpvre Haut-Rhin et par beau temps ensoleillé (24°), Anne a pu observer deux sphinx-colibris identiques à ceux vus par Jessica qui butinaient les fleurs jaunes d'un chèvrefeuille. Les ailes des papillons n'étaient pas transparentes. Anne remarque qu'il est très fascinant de les regarder : la vitesse de battement des ailes, la précision avec laquelle ils butinaient les fleurs.
— 30 août. à 20h dans son jardin de Montreuil-sur-Maine — un village au bord de la rivière Mayenne et à 3km du lion d'Angers — Daniel a pu observer un sphinx-colibri de couleur brun foncé. à cette heure là il faisait 23° et le temps était sec et sans nuage. Le papillon a virevolté de fleur en fleur parmi les pétunias et en a butiné environ six. Cliquer sur l'image ci-dessous pour lancer la vidéo.

— 30 août. Sur le flanc sud du Mont-Valérien, à l'ouest de Paris, un sphinx-colibri squatte le chèvrefeuille de Jean-Philippe. L'événement est rare.

vidéo

— 30 août. L'immense sphinx qui à 23h30 se repose sur un mur de béton à Dagneux (à l'est de Lyon), n'est pas un sphinx-colibri mais sans doute plutôt un sphinx du liseron (photo sur la carte ci-dessus, en cliquant la marque), ou sinon un sphinx du troène.
— 3 septembre. Sabeline m'écrit qu'elle a vu beaucoup de sphinx-colibris tous les ans en été de juin à septembre à Lacanau-Océan (en Gironde, au bord de mer) où ils sont très friands des abelias, des buissons à petites fleurs blanches qui attirent tous les insectes (voir Hemaris et abelias). En changeant de lieux de vacances, elle en a aussi retrouvé mais en moindre nombre au nord de l'Espagne (Platja d'Aro – Costa Brava) où ils visitent les lantanas.


Sphinx-colibri photographié par Joël à Sarcelles

— 6 septembre. À Sarcelles les géraniums du balcon de Joël ont reçu à 15h 30 la visite d'un magnifique moro-sphinx. Vous pouvez l'admirer lors de sa visite dominicale (cliquer pour visiter la galerie) et imaginer la suite de ses mouvements rapides d'une fleur à l'autre.
Moro-sphinx n'a pas une seconde à perdre, la quantité de nectar récoltée dans chaque fleur est si infime. Cette frénésie de mouvements lui avait valu le surnom de "mouche folle" dans certaines campagnes. Le sphinx-colibri peut mouvoir ses quatre ailes indépendamment les unes des autres ce qui le rend capable de réaliser des mouvements aussi imprévus que complexes, il peut même voler en reculant, le tout très vite avec une précision admirable.

— 6 septembre. aujourd'hui à 15h le temps est ensoleillé et il faisait chaud dans le jardin de Jacky à Château-Thierry lors du passage d'un sphinx-colibri. Depuis plusieurs années déjà les sphinx viennent le jour visiter les géraniums et l'arbre à papillons. Leurs couleurs sont grises et marron comme sur les photos, leur taille est de 6 cm, trompe comprise, les ailes sont transparentes. (Le battement d'aile très rapide du moro-sphinx donne parfois une impression de transparence, il ne s'agit donc pas nécessairement du sphinx du chèvrefeuille ou sphinx gazé).

— 7 septembre. Depuis une semaine de 17h à 19h des sphinx de 5 à 6 cm de longueur viennent à Sartrouville. La longueur de la trompe est de 2,5 cm. Ils se déplacent à très grande vitesse autour des géraniums qu'ils butinent en vol stationnaire et et finissent par se poser sur un saule pleureur. Certains sont de couleur orange marron jaune, d'autres ont des traits verts grisâtres à l'arrière.

Yarmouth 1899
Au marché de Yarmouth en 1899

— 7 septembre. À 18h un sphinx-colibri est venu rendre visite aux fleurs d'Évelyne et de sa mère à Hornaing près de Douai. Il a butiné un géranium saumon puis un surfinia blanc veiné de rose fuschia. Pendant une minute le sphinx est resté à 25 cm d'Évelyne en vol stationnaire, il l'a regardait et elle avait l'impression qu'il l'écoutait. Elle a été très impressionnée et en a oublié de le photographier. Après que je lui aie demandé par mail si elle avait un chapeau à fleurs, Évelyne me répond « je n'avais pas de chapeau à fleurs... mais une tunique trés bariolée avec de grands feuillages verts, le sphinx-colibri devait chercher les fleurs ! ». Les sphinx-colibris ne sont pas attirés par l'odeur des fleurs mais par les formes et les couleurs, attendez-vous donc à voir un jour un moro-sphinx admirer votr chemise ou votre robe fleurie, comme il leur arrive d'admirer les bouquets de fleurs :
En juin 1899 à Yarmouth (Île de Wight, Royaume-Uni), les sphinx-colibris étaient nombreux et le 21 l'un d'eux a été vu survolant des fleurs coupées du marché (A. Patterson)
Sphinx-colibri photographié par José Gilles à Frémécourt
— 8 septembre. À 18h 30 à Frémécourt il fait très beau et chaud comme dans le reste de la France ce jour là. Un sphinx-colibri est venu dans le jardin de José qui a réussi à prendre une photo du sphinx qui passait très rapidement d'une fleur de géranium rouge à l'autre pour les butiner. Il me l'a envoyée quelques minutes plus tard.
En cette fin d'été les jardinières de fleurs sont les seuls endroits où les sphinx-colibris peuvent encore se nourrir et leur permettent de survivre. Dans la Nature les fleurs ont fructifié et ont disparu. La quantité de nectar de chaque fleur de ce géranium rouge est si infime que les sphinx-colibris doivent en visiter des milliers dans la journée. Pas étonnant qu'ils soient si difficiles à photographier en ce moment, pas le temps de rester bavarder ! Postez-vous au même endroit à la même heure demain et vous verrez si moro-sphinx est ponctuel dans sa tournée du jour.

buddleia fruits    noisette   houx   abelia
Végétation de septembre


Si vous voulez aider les sphinx-colibris à se nourrir plus convenablement l'année prochaine en automne, prévoyez des plantations de fleurs plus riches en nectar comme des abélias (s'ils s'adaptent bien dans votre région), phlox, jasmins, chèvrefeuilles, pétunias...

En ce qui concerne la présence sous notre latitude des sphinx-colibris, voici ce qu'un entomologiste britannique décrit en 1897 après une collecte qui avait duré cinq semaines du 5 aoüt au 9 sept. 1897 à Swanage dans le Dorset :
« Not many moths were obtained, but Macroglossa stellatarum was abundant, at the flowers of geranium mostly, and also found at fuchsia. » (Birchall. E. - p. 272 The Entomologist).

Sphinx-colibri photographié le 9 septembre 2009 à Dijon par Sylvia Rastoix — 9 septembre, 10h 30 par temps ensoleillé 20°, dans un jardin de Dijon, le sphinx-colibri est allé sur 2 pieds de lavande violette et est reparti. Il a un battement d'aile et un vol très rapides. Il butine avec des mouvements très précis pour récolter le nectar, le corps fait un peu penser à un bourdon avec des rayures grises, la tête semblant dépasser plus que la plupart des papillons, Sylvia en voit depuis plusieurs jours, samedi et lundi c'était l'après-midi. Elle n'en avait jamais vu auparavant lorsqu'elle habitait en ville où il y a moins de papillons.
Sphinx-colibri photographié par Patricia Bavier à Carnac — 9 septembre. À Carnac dans la journée le temps est beau et la température entre 20° et 25°. Patricia a vu des sphinx qui viennent le plus souvent par trois butiner un buisson du jardin garni d'une multitude de fleurs (des abélias). Elle a vu les sphinx à 8h30, 12h et 17h. Brun orangés, 3 à 4 cm de taille et surtout si matinaux, ce sont très certainement des moro-sphinx, même si Patricia n'a pu à deux mètres de distance voir si les ailes étaient transparentes ou non.
— 10 septembre, à 8h30 ce matin à Carnac, malgré le temps gris, venteux et frais, un sphinx-colibri butinait déjà les abélias (ceux de la photo), il a été photographié un peu plus tard dans la matinée, (cliquer pour visiter la galerie).
— 10 septembre, à 19h à Concarneau le temps était beau et la température agréable mais le vent soufflait par rafales ce qui n'a pas empêché un moro-sphinx de visiter des sauges bleues et quelques autres fleurs sans s'attarder.
— 10 septembre, à La Bruère-sur_Loir vers 16 h il y avait cinq moro-sphinx qui butinaient un parterre de sauges rouges ornementales du jardn de :Monique et de Jean-Claude. Plusieurs photos du papillon se trouvent sur e blog de Monique.
— 11 septembre, restaurant vers 14h il faisait très chaud et il y avait beaucoup de vent à Rochefort-en-Terre – l'un des plus beaux villages de France situé près de La Gacilly, dans le Morbihan – Tâm a vu pour la première fois de sa vie un sphinx-colibri qui butinait les fleurs violettes de pétunias ou de surfinias et comme beaucoup d'entre nous, a eu le coup de foudre pour cet animal qu'elle ne savait dans quelle catégorie classer. Sa couleur était entre le jaune et le marron avec cette espèce de tête de mort sur le bas du corps.
Fleurs violettes de pétunias ou surfinias et rouges de géraniums-lierres. " Il mesurait environ 3 cm et butinait avec sa trompe de 3,5 cm en forme de L. Il battait des ailes comme un colibri aussi je n'ai pas vu ses ailes dépliées sinon j'aurais peut-être pensé à un papillon ". Le papillon était bien trop rapide pour être photographié. " Une quinzaine de minutes plus tard on a quitté le restaurant et j'ai traversé une place pour me diriger vers une boutique de fringues et sacs fabriqués par la vendeuse. J'ai revu la petite bête qui tournait autour des fleurs en cuir qui ornaient les sacs ; le magasin était rempli de couleurs et elle a traîné longtemps dans le magasin, allant de ci de là. "
— 29 septembre. Il y a quelques jours à Chauny, au cœur de la Picardie, dans le département de l'Aisne, Anne-Marie a revu un sphinx-colibri, ce papillon qui ressemble tant à un oiseau. Elle avait été très surprise en 2004 lorsqu'elle en avait aperçu un pour la première fois. Depuis elle en a revu tous les étés, sauf en 2008. Anne-Marie a donc été extrêmement contente de le revoir cette année, près des géraniums comme toujours. Il est tellement rapide et si difficile à observer.
— 29 septembre, Nycko qui n'avait jamais vu auparavant de moro-sphinx, en filme un à Bienne en Suisse.

vidéo


— 13 octobre, à Vibraye, à 11 heurs ce matin la température était de 13°C lorsque Monique a vu un sphinx-colibri qui butinait en plein centre ville. Il était identique aux cinq moro-sphinx qu'elle avait vu le 10 septembre dernier à La Bruère-sur-Loir.
Sphinx-colibri photographié par Gloria à Hésingue — 13 octobre, à Hésingue, dans le Haut-Rhin, il faisait aussi 13°C cette après-midi lorsque Gloria a photographié un moro-sphinx qui butinait les géraniums de la fenêtre. Elle l'avait déjà observé plusieurs fois ces deux ou trois dernières semaines, toujours l'après-midi. L'année dernière elle en avait déjà vu à Munster les 13-14 septembre, qui butinaientt aussi des géraniums lierre.
— 14 octobre, à 14h le temps était ensoleillé à Uccle (Bruxelles, Belgique), mais un peu frais, environ 11° à l'ombre, lorsque Jean-Paul a vu un sphinx-colibri butiner les fleurs rouges des géraniums au quatrième étage d'un immeuble à appartements. La longueur de l'animal, la trompe, les taches blanches et noires du corps, la température ne laissent pas de doute, c'est bien un moro-sphinx.
— 26 octobre. À 15 heures, un sphinx-colibri profite de la douce température de 20°C pour butiner les sauges rouges d'un jardin orienté au sud de Darnétal près de Rouen. Sa taille est de 5cm, trompe incluse de 2 cm.

Année 2010

Cliquer sur les images.

— 9 juin [Sphinx-bourdon], en fin d'après-midi, à Ayssènes dans l'Aveyron, pas très loin à l'ouest de Millau. Un correspondant a pu photographier un sphinx-bourdon, ou à ce qu'il semble, plutôt un Sphinx du chèvrefeuille, posé sur une vipérine, immobile et comme exténué. Jusque-là il n'avait jamais réussi à le prendre correctement en photo, comme il est toujours en mouvement. Quand il est repassé un peu plus tard il avait disparu. Sphinx gazé photographié à Ayssènes le 9 juin 2010 en fin d'après-midi par Michel Gremeaux à Ayssènes
— 20 juin à Carmaux dans le Tarn. Claire et Bernard ont pu observer un sphinx-colibri. Le Macroglossum stellatarum est un papillon très fréquent dans la région, difficile à photographier en vol heureusement j'ai pu le surprendre au repos peut-être en raison de la température. La 1ère photo a été prise aujourd'hui 20 juin 2010, par une température de 15 °, la 2ème le 7 décembre 2009 dans ma cuisine. Macroglossum stellatarum
— 26/06/2010 Saint-André-du-Bois en Gironde. Un sphinx-colibri butinait des œillets des poètes roses dans la petite commune de Saint-André (40 hab) au lieudit "Le bourg". Les ailes oranges, la queue tachetée de gris et de blanc, un corps de 5,5 à 6,5 cm et une trompe de 1,5 à 2cm environ, c'était sans doute bien un macroglossum stellatarum.
— 27/06/2010 Miélan dans le Gers. Des sphinx-colibris butinent selon le moment des surfinias violets (des pétunias, particulièrement appréciés), des géraniums-lierre rouges, des belles de nuit, quand elles s'ouvrent l'après-midi ou à l'heure du dîner.
Il y a beaucoup de gaillets gratterons dans la région, la plante sur laquelle la femelle du sphinx-colibri pond ses oeufs. Gaillet
— 01/07/2010 Andouillé-Neuville en Ille et Vilaine. Géraldine a vu depuis le 1er Juillet deux sphinx-colibris sur sa terrasse. Ils butinaient les lavandes, les géraniums lierre et ont tourné près des lobélias.
— 09/07/2010 à Anetz en Loire-Atlantique, Françoise a pu observer vers 21 h un sphinx-colibri, dans une ZNIEFF (zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique), alors que la chaleur commençait tout juste à baisser. Il butinait principalement des abélias blanches et un peu de céanothe caduque. Sa taille devait se situer aux alentours de 30 mm, ses ailes semblaient à moitié transparentes, les couleurs dominantes : gris, ocre rouge, jaune sa trompe 25 mm. Elle avait déjà observé l'an passé un sphinx-colibri.
Macroglossum stellatarum — 10/07/2010 à Blois, Anne a pu observer dans son jardin un sphinx-colibri, aux environs de 9h du matin. Il a butiné de la lavande pendant quelques minutes.
Macroglossum stellatarum
— 11/07/2010 Sauvigny (55140) Pour la première fois de sa vie Bernard a vu un Sphinx-colibri. Celui-ci butinait par grand soleil les géraniums rouges de la terrasse, la température était de 30° à 17 h. Le Sphinx n'a pas paru gêné de la présence de Bernard et de son épouse et a pris tout son temps. La photographie permet de voir qu'il s'agit bien d'un Sphinx-colibri (macroglossum stellatarum) et non d'un Sphinx-bourdon nianon plus d'un Sphinx du chèvrefeuille (Sphinx gazé), qui ont des ailes transparentes.
Le Sphinx-colibri a été revu deux fois en juillet, par fortes chaleurs.
— 12/07/2010 Villemoisan (49). Gaëlle a vu pour la première fois un sphinx colibri, celui-ci volait donc aux alentours de midi, butinant un pied de lavande de couleur violette. Ses ailes étaient orangées et n'ont pas paru transparentes, sa trompe mesurait environ 2,5cm et son corps 6cm.
— 12/07/2010 dans l'Eure (27220). À 19h50 il faisait 24 degrés sur la terrasse de la maison. Un sphinx-colibri (un seul pour l'instant) est venu visiter les lys.
— 16/07/2010 Concarneau vers 15h. Ciel nuageux, parfois de courtes averses, quelques rafales de vent peu violentes. Vu le premier sphinx-colibri de l'année sur des buddleias, à moins d'un mètre du sol alors que je tondais la pelouse, le regard dirigé devant moi, vers le sol. Le sphinx-colibri m'a paru petit. Le temps d'aller chercher l'appareil photo, il avait disparu !
— 16/07/2010 à Mairy-Mainville en Lorraine. Un sphinx-colibri vient toute la journée dans le village, butiner les géraniums de Frédérique.
Macroglossum stellatarum — 17/07/2010 Concarneau vers 14h40. Ciel changeant, un peu de vent. Le petit sphinx-colibri de la veille (10 photos) est revenu sur l'arbre à papillons.

Macroglossum stellatarum Houdain — 20/07/2010 à Houdain dans le Pas-de-Calais vers 21h Martine a vu un sphinx-colibri qui butinait les géraniums. Il vient même souvent l'après-midi vers 17h quand il fait très chaud. Martine l'avait déjà aperçu une fois ou deux sur les géraniums, l'année dernière. Quatre photos du sphinx-colibri
Macroglossum stellatarum — 25/07/2010 Concarneau vers 18h40. Soleil, ciel bleu et température agréable. Un sphinx-colibri (12 photos) se promène, très haut dans dans l'arbre à papillons, le buddleia.

Macroglossum stellatarum — 28/07/2010 près de Pernay, le matin à 11 h 30, un Moro-sphinx (8 photos) butine un parterre de saponaires officinales à fleurs roses doubles.
— 29/07/2010 à Terrasson (Dordogne), il faisait environ 28° à 20 h et un sphinx-colibri visitait les géraniums. D'après la restauratrice, il est assez courant d'en voir à Terrasson.
— 08/08/2010 Concarneau à 20 h 45, plusieurs Sphinx-colibris visitent simultanément le buddleia.

vidéo


— 08/08/2010 à Tilly-sur-Seulles (Calvados). Il faisait 18 degrés dimanche soir lorsqu'Adrien a aperçu pour la première fois un Sphinx-colibri à Tilly-sur-Seulles. Trois jours après il a pu filmer le Sphinx-colibri.

vidéo


Macroglossum stellatarum — 08/08/2010 à Pommeuse (Seine et Marne). Un sphinx-colibri butine les géraniums au Moulin de Pommeuse.
— 08/08/2010 à La Roche-sur-Yon (Vendée), vers 14 h Monique a eu la chance de voir trois Sphinx venus butiner le buddleia blanc (en délaissant deux autres buddleias violets). Il ne s'agit probablement pas d'un Macroglossum Stellatarum mais d'un Sphinx du chèvrefeuille (Sphinx-gazé, Sphinx fuciforme) ou d'un Sphinx-bourdon (Sphinx bonbyliforme, Sphinx de la scabieuse) car les ailes sont transparentes ourlées de couleur rouille presque rouge au soleil. Le corps est gris de la tête au milieu, puis un genre de bandeau blanc et une queue noire à points blancs un peu évasée sur la bout. Il y en a un qui mesure environ 2 cm et sa trompe est presque aussi grande, c'est très difficile à évaluer car ils ne se posent pas. L'année dernière Monique n'en avait vu qu'un qui venait plutôt le soir vers 18 h.
Tissu à fleurs — 11/08/2010 à Concarneau, l'après-midi à 15 h, Nolwenn a vu un Moro-sphinx venir observer le tissu à fleur du bain de soleil sur lequel elle était assise. Après être allé ensuite voir les fleurs de la terrasse, le papillon est revenu et s'est posé un très court instant sur le bord du coussin fleuri, le sphinx était alors vertical, ses ailes étaient repliées en forme de "toit" comme c'est généralement le cas pour les papillons nocturnes. (3 photos du bain de soleil et de son tissu à fleurs)
— 12/08/2010 Saint-Jean sur Couesnon (Ille et Vilaine). À 17h il faisait 25°C un Sphinx-colibri est venu butiner le jasmin blanc (un véritable jasmin importé du sud de la France), d'une jardinière placée au sud de la maison de Sylvie et de Bernard. Il était déjà venu hier.
En 2003, l'année de la canicule, deux Sphinx-colibris venaient le soir butiner les belles de nuit d'un autre parterre de fleurs.
Macroglossum stellatarum — 12/08/2010 à Carantec (Finistère), un Sphinx-colibri est venu en plein midi, sur un buddleia du jardin de Juliette. La température à l'ombre devait être 20-21°, mais en plein soleil il faisait presque chaud. Si l'année n'est pas spécialement caniculaire, elle est bien que plus chaude que les deux ou trois précédentes.
Quatre photos du Sphinx-colibri

Macroglossum stellatarum — Début 08/2010 à Damvix (Vendée). Didier a photographié et filmé ce sphinx-colibri qui butinait les fleurs du jardinet.
Cliquer sur l'image ci-dessous pour lancer la vidéo.

vidéo


— 13/08/2010 Montarcher (Loire, Région Rhône Alpes). Cette commune de 77 habitants est la plus élevée (1160 m.) du département. Elle est limitrophe des deux autres départments de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. Dans l'après-midi de vendredi, Loïc et une autre personne ont observé un Sphinx-colibri butiner un plant de lavandes fines au pied d'une croix en pierre sur le parvis herbeux sud de l'église. Le temps était sec et ensoleillé avec des passages nuageux, un léger vent et une température de 16°C.
— 20/08/2010 Apt (Vaucluse). Depuis deux ou trois ans de nombreux Sphinx viennent chez Edmée, à Apt dans le Lubéron, butiner les belles-de-nuit à la tombée de la nuit et dans la soirée.Il semblerait que ce ne soient pas des Sphinx-colibris, peut-être des Sphinx du liseron d'après les couleurs. « Chaque soir ils nous ravissent par leur manège gracieux : nous en avons 1, 2 - gris beige avec une longue trompe noire qui s'enroule à l'arrêt : trompe incluse il doit mesurer environ 5 cm avec une trompe de 2,5 cm environ. »
Macroglossum stellatarum — 01/09/2010 Juillan (Hautes-Pyrénées). La photograaphie prise la semaine dernière par Alexa est celle d'un Sphinx-colibri. Tous les soirs en été, quand il fait beau dans la journée, Alexa voit deux ou trois sphinx butiner les belles de nuit du petit jardin en cailloux. Ceux-là, un peu plus gros, sont peut-être des Sphinx du liseron. Ce matin elle en a trouvé un qui était mort.
Macroglossum stellatarum — 03/09/2010 Concarneau (Finistère). Dans la journée il faisait plus chaud que ces jours derniers. Les Sphinx-colibris étaient nombreux à butiner les dernières fleurs non fanées du buddleia. J'en ai compté jusqu'à cinq à la fois, ce qui est assez inhabituel. Trois photographies
Quatre photographies au format 1920x1200 pour fonds d'écran : image 1, image 2, image 3, image 4.
— 09/09/2010 La Roche sur Yon (Vendée). Vers 22h Stéphanie a vu sur le rebord de sa fenêtre un énorme papillon de nuit avec une grande trompe qui butinait les surfinias violet, blanc et rose d'une jardinière. Le lendemain, toujours vers 22h, le même papillon est entré dans la maison. Stéphanie a d'abord pensé à une chauve-souris, tellement il était énorme. Elle a réussi avec beaucoup de difficultés à le faire sortir sain et sauf.
Il s'agit d'un sphinx et probablement du Sphinx du liseron (Agrius convolvuli) qui butine tout en volant, comme le fait aussi le Sphinx colibri proprement dit mais est beaucoup plus grand, La différence est dans la taille et la longueur de la trompe (le Sphinx du liseron fait environ le double du moro sphinx) et aussi dans le fait que le moro sphinx est diurne et le sphinx du liseron est nocturne. À 22h, en septembre, c'est la nuit.
Macroglossum stellatarum — 03/10/2010 Don (dans le Bugey, près d'Artemare, Ain). Vers 17h30 à Don, le temps était ensoleillé et il faisait entre 20 et 24 degrés. C'est lors d'une ballade à vélo que Bastien a vu le sphinx-colibri qui butinait au bord de la route les géraniums des bacs municipaux. (Cliquez sur la vignette ci-contre pour voir la totalité de la photographie).
Macroglossum stellatarum — 09/10/2010 Cornaux (canton de Neuchâtel, Suisse). Anne a observé un sphinx-colibri, samedi vers midi. C'est l'année dernière qu'Anne en a vu un pour la première fois. Ils viennent butiner les géraniums rouges sur son balcon au troisième étage. Les sphinx-colibris sont très rapides, mais Anne a pu prendre une photo. Le corps était gris bleu et orangé et mesurait 3 cm environ, la trompe était presque aussi longue que le corps. (Cliquez sur la vignette ci-contre pour voir la photographie prise de face).
—10/10/2010 Rossinière (canton de Vaud, Suisse). Dimanche, Joachim a filmé un sphinx-colibri

vidéo

Année 2011

Cliquer sur les images.


Macroglossum stellatarum — 5/6/2011 Brain sur l'Authion (Maine et Loire). Il y a bien une quinzaine d'année que j'ai aperçu ce papillon. Nous les voyons tou les ans et pratiquement tous les jours . Ils butinent les fleurs de chèvrefeuille, les lavandes... Les ailes paraissent transparentes, couleur un peu marron, la taille du corps est de 3 à 4 cm. Aujourd'hui il y en avait deux qui butinaient em même temps. (Cliquez sur la vignette ci-contre pour voir une grande photographie)

— 10/6/2011 Vitry sur Seine (Val de Marne). Guy a vu vers midi un Sphinx-colibri qui butinait les lavandes de son jardin. Le vol très rapide et direct lui a d'abord fait penser à un oiseau, mais la présence d'antennes montrait qu'il s'agissait bien d'un papillon.

— 13/06/2011 Waudrez Belgique Entre 14 et 15h, Anne-Françoise a eu la chance d'observer sur sa petite terrasse un Sphinx-colibri. Il est resté 5 à 10 minutes sur un plant de lavandin. la température était de 20°. C'est le premier qu' Anne-Françoise a la chance d'observer. Les ailes orangées ne paraissaient pas transparentes. Anne-Françoise estime la taille à 4 cm, pareil pour l'envergure et la trompe était aussi grande que lui.

Macroglossum stellatarum — 17/06/2011 Cordemais (Loire Atlantique). À 22 h, en fermant les volets, Jason a vu ce Sphinx-colibri qui butinait un géranium. La température extérieure était de 15 degrés et il y avait du vent. C'est un exploit d'avoir pu photographier le sphinx-colibri à cette heure tardive et par ce vent. Jason un peu surpris qui voyait pour la première fois ce papillon, avait pensé dans un premier temps à un oiseau. En regardant sur internet, il est tombé sur ce site web.

— 21/06/2011 Mons (Belgique). Vers 15h un Sphinx colibri d'une taille de plus ou moins 4 cm est venu directement butiner les géraniums en délaissant les autres plantes à fleur du balcon de David, au 5ième étage. Il est resté 5 bonnes minutes sans paraître dérangé par la présence de David qui était agréablement surpris de cette visite.

Macroglossum stellatarum — 24/06/2011 Notre-Dame-d'Oé (Indre-et-Loire). Il fait 16 degrés et il y a un peu de soleil. Un Sphinx-colibri butine depuis ce matin les lavandes de Xavier. Cela fait deux mois que le Sphinx-colibri vient régulièrement dans la journée au même endroit.

— 25/06/2011 Saujon (Charente-Maritime) Guillaume peut apercevoir tous les jours en ce moment, un ou deux Sphinx-colibris qui viennent butiner la lavande. Ses parents en voient sur leur "arbre à papillon". Guillaume se demande si les Sphinx-colibris étaient visibles auparavant en France, avant 2000.

Sphinx-colibri — 2011 Le Guerno (Morbihan). François a photographié ce Sphinx-colibri au parc animalier de Branféré.

— 23/08/2011 Calonges (Lot-et-Garonne). Le Moro-Sphinx s'appelle porte-bonheur ou porte-nouvelle dans la région. Le Sphinx-colibri butinait seul sur un géranium rose/rouge du jardin. Il était 20h 15 et la température était de 26°. Les ailes étaient plutôt transparentes mais pas complètement, le corps plutôt orangé, l'arrière-train noir avec deux taches blanches.
— 03/09/2011 Hangest en Santerre (Somme). En fin d'après-midi, vers 19 h, Odette a pu observer un Sphinx-colibri qui butinait des sédums. Il faisait plus de 30 degrés et le temps était à l'orage, celui-ci a d'ailleurs débuté vers 20 h 15. Le Sphinx avait les ailes marron-gris avec de l'orange, sa queue était noire et blanche, sa trompe mesurait 2 cm, voire 3 cm. La présence d'humains à moins de 1.50 m de lui n'a pas semblé déranger le moro-sphinx qui est resté une dizaine de minutes. Odette se souvient avoir vu un Sphinx-colibri l'an dernier et d'autres années auparavant.
— 01/10/2011 Bertrix (Belgique). Vers 15 h dans son jardin, Daniel a pu observer un Sphinx-colibri. Il faisait 24° et le temps était sec. Le papillon était brun orange et noir, sa taille était de 3 à 4 cm, les ailes ont paru transparentes. Cette année, Daniel a pu observer ce moro-sphinx à la mi-septembre et à la fin septembre mais ne l'a pas vu auparavant de tout l'été.
— 31/10/2011 La Baule (Loire-Atlantique) à 14h pile, Émilienne a vu un Sphinx-colibri avec des yeux bien ronds comme ceux d'un escargot. C'était sur une place près de l'hôtel et en face il y a un restaurant où on peut manger sur la plage.

Année 2012

Cliquer sur les images.

Macroglossum stellatarum — 7/6/2012 Saint-Sébastien (Isère). Pour la première fois de l'année, Joëlle a vu un Sphinx-Colibri qui butinait les fleurs de sauge sur sa terrasse (orientée sud).
Les autres années Joëlle en voyait plus tard dans la saison, sur d'autres plantes : lavande (surtout), valériane.
— 09/06/2012 Merlevenez (Morbihan) - En fin de matinée Kirill a remarqué ce drôle d'insecte silencieux, qui faisait du "sur place" tout en déroulant sa trompe dans chacune des fleurs de valériane rose d'un parterre situé devant sa maison à Kermorvant, Ses ailes étaient transparentes et fines, toujours en action, son corps duveteux, comme une fourrure minuscule, marron clair, comme en deux parties parallèles. N'ayant pas d'appareil, Kirill était déçu de ne pas avoir pu le photographier.
— 14/06/2012 Le Pays de Gex. Un insecte qui faisait penser à l'oiseau colibri butinait la lavande en compagnie des abeilles et autres. Ses ailes étaient oranges et le bas du corps noir et blanc. L'altitude est de 600m, il est 14h40, le temps est ensoleillé et la température est de 20°C.
Macroglossum stellatarum
— 25/06/2012 Breteuil-sur-Noye (Oise) vers 15h30 à la sortie de Breteuil, sur la route de Paillart, un sphinx-colibri butinait en compagnie des abeilles et des bourdons, dans les parterres de lavande situés derrière le bâtiment d'exploitation de la station d'épuration. C'était la première fois que Jérôme voyait un sphinx-colibri et il a pu l'observer pendant au moins deux minutes. Le temps était ensoleillé et la température de 22 degrés. Le vol du sphinx était rapide et précis Il a fait un aller retour pour changer de parterre de lavande puis est reparti vers un massif à proximité d'un cours d'eau et d'un bois derrière la station, ensuite il s'est approché à moins d'un mètre cinquante de Jérôme pour butiner.
— 01/07/2012, Ercé-en-Lamée (Ille-et-Vilaine). À 9h45, Ingrid a aperçu un Sphinx-colibri qui butinait les verveines aux fleurs mauves, roses, de son jardin.
Macroglossum stellatarum — 22/07/2012, Concarneau, un peu avant 16h et par une température de 23.5°C, le premier Sphinx-colibri de l'année apparaît enfin. Il est tout en haut de l'arbre à papillons, je l'ai filmé de très loin avec le portable. Pour la vidéo de cette page web je n'ai conservé que la partie centrale de l'image. Plus tard, à 18h, un Sphinx-colibri est passé un très court instant au même endroit, j'ai à peine eu le temps de le photographier, qu'il disparaissait. Du très beau temps est prévu pour les jours à venir, il ne fait aucun doute que les sphinx-colibris seront encore plus nombreux dans les jardins.

Sphinx-colibri dans le bleu du ciel

— 08/08/2012, Mimet (Bouches du Rhône) C'est dans son sous-sol que Daniel a pu filmer ce sphinx-colibri en vol, puis le photographier lorsqu'il s'est posé sur le mur. Ensuite Daniel lui a ouvert la fenêtre pour qu'il sorte. Il était 11h, le temps était beau et il faisait 24 degrés.

Sphinx-colibri au repos

Macroglossum stellatarum

Sphinx-colibri au sous-sol

Bignone Sphinx-colibri — 14/08/2012, Hocakoy (Turquie), Depuis plusieurs jours Nazmi observe un Sphinx-colibri qui butine les fleurs de son jardin, surtout les dahlias et les bignones. Dans la région les sphinx-colibris sont nombreux, Nazmi en rencontre souvent.

Chardon violet — 26/08/2012, Les Angles (Pyrénées Orientales). Vers 11h15 en montagne à 2000m d'altitude à la Jasse de Gagnade, au-dessus de la station des Angles, Claude a vu de nombreux sphinx-colibris qui faisaient un ballet incessant pour butiner des chardons violets. La température était de 32°. Claude a pu prendre plusieurs photographies : Voir l'Album.

— 28/08/2012 Montjavoult (Oise), vers 18h un Sphinx-colibri butinait le pétunia mauve dans le jardin. C'était la première fois que Stéphane voyait ce papillon qui fait penser immédiatement à un colibri. Il espère avoir la chance de le revoir prochainement en Picardie.

— 28/08/2012 Concarneau (Finistère), c'est aussi vers 18h que j'ai vu un sphinx-colibri survoler rapidement en deux ou trois aller-retours les massifs de fleurs sans, en butiner aucune. Son corps avait l'air de couleur plus sombre qu'habituellement, je ne l'ai vraiment identifié qu'en observant la couleur orange des ailes.

— 01/09/2012, Plomeur (Finistère), sur les dunes de Toul Gwin, la température était de 20° et le temps couvert. À 14h Muriel a vu pour la première fois un Sphinx-Colibri celui-ci butinait les giroflées de couleur mauve des dunes bordant la plage de Pors-Carn (entre St-Guénolé et la pointe de la Torche). Le sphinx était très rapide pour passer d'une fleur à l'autre et ne semblait pas gêné par le petit vent d'ouest. Il a vite disparu sans que Muriel ne puisse prendre une photo. Muriel est très heureuse d'avoir pu observer ce spécimen avec cet étonnant vol stationnaire suivi d'un vol rapide pour atteindre une autre plante. Muriel qui est attentive à la nature, trouve que c'est une nouvelle belle récompense d'avoir vu ce sphinx-colibri.

Sphinx-colibri — 29/08/2012 Haguenau (Bas-Rhin) Ce Sphinx-colibri se délecte des pétunias blancs de Patrick.

— 04/09/2012 Chamonix (Haute-Savoie) à l'entrée du tunnel du Mont-Blanc à 13h15. Le sphinx-colibri est resté très longtemps sur le même massif de fleurs ce qui a laissé le temps à Michel de prendre un objectif macro et de réaliser plusieurs clichés.
Sphinx-colibri Sur eux des photographies de Michel on voit que le Sphinx-colibri n'hésite pas à plonger profondément l'avant du corps dans la fleur, tout en continuant de voler. Les antennes sont rejetées en arrière, la tête n'est plus visible, les pattes frôlent les pétales mais ne s'y appuient pas. Même les ailes semblent éviter la corolle de la fleur en contrôlant leur position et l'amplitude de leur mouvement. On ne peut qu'admirer la prouesse de ce Sphinx-colibri capable de réaliser un tel vol acrobatique. (Cliquer sur la prochaine photo).
C'est la seconde fois que Michel voit un sphinx-colibri. La première fois c'était il y a un an le 6/09/2011 en fin de journée, à Gigondaas en Provence, mais le papillon n'était resté sur place que quelques secondes.

Au cœur de la fleur

Sphinx-colibri

Depuis, le 7 septembre 2012, Michel a observé un court instant un Sphinx-colibri au sommet de l'Aiguille du Midi (3848m). À cette altitude, il n'y a pas grand chose d'autre à butiner que de la neige, le papillon ne s'est pas attardé sur place !
Cliquer pour accéder à la page diaporama des photographies grand format de Michel.

— 05/09/2012, Villefranque (Pyrénées-Atlantiques). Tout le mois d'août, le plumbago planté près de la terrasse de Michel a eu un ou deux visiteurs assidus. Un ami apiculteur a appris à Michel que ce papillon sphinx-colibri est un très bon pollinisateur. Dans les deux villages de Villefranque et d'Urcuit proches de Bayonne il y a donc de nombreux sphinx-colibris qui affectionnent visiblement les plumbagos.

Sphinx-colibri et plumbago


— 07/09/2012, Conflans-en-Jarnisy (Meurthe-et-Moselle), à 18h30, Émilie a observé trois Sphinx-colibris qui butinaient les fleurs en pot le long de la route principale, face à la mairie. C'était la première fois qu'Émilie voyait des Sphinx-colibris, le spectacle était admirable.

Macroglossum stellatarum — 13/09/2012 Caen (Calvados). Vers 18h, James a pris plusieurs photos et un film d'un Sphinx-colibri qui butinait par beau temps les géraniums rouges sur le balcon.

— 24/09/2012, Lyon (Rhone). En plein centre ville de Lyon la température était de 22°, Jean a pu observer un Sphinx-colibri qui butinait un massif de fleurs. Tout au bonheur de cette rencontre, Jean, entomologiste amateur, a oublié d'identifier les fleurs du massif !

— 01/10/2012, Waudrez (Belgique). Anne-Françoise ne l'avait plus revu depuis juin 2011. Aujourd'hui le sphinx-colibri a longuement visité les quelques fleurs de lavande qui survivent encore cet automne.

— 2012, Saint-Herblain (Loire Atlantique). Tout cet été, jusqu'en septembre, Marion a pu voir un sphinx-colibri butiner le chèvrefeuille de son jardin de Saint-Herblain près de Nantes.

— 08/10/2012, Compiègne (Oise) Pour la première fois, Marie-Madeleine a vu un sphinx-colibri. Il était 14 h et celui-ci butinait la verveine jaune des jardinières du balcon. Elle l'a d'abord pris pour un oiseau colibri en raison de sa petitesse (4cm) et de son vol très rapide et stationnaire.

— 14/10/2012, Barr (Haut-Rhin) À 11h 15, Estelle a vu un Sphinx-colibri qui butinait les géraniums. Elle en a vu tout l'été, les jours sans pluie.

Sphinx-colibri — Boulay-Moselle début novembre 2012 (Moselle) Depuis une dizaine d'années on voit couramment les Sphinx-colibris butiner les fleurs de la ville de Boulay en Lorraine. Celui-ci s'est installé début novembre dans les locaux du fabricant des Macarons de Boulay™, où il espère très probablement pouvoir passer l'hiver. Peut-être assisterons-nous à son réveil en avril prochain ?
Quelques temps plus tard, le sphinx-colibri avait disparu. A-t-il trouvé une cachette plus isolée ? S'est-il enfui au-dehors ? Espérons qu'on le verra réapparaître au printemps, en pleine santé.

Année 2013

Cliquer sur les images.

— 4/03/2013 Brain sur l'Authion (Maine et Loire). Le premier Sphinx colibri de l'année est sorti de sa cachette hivernale et profite d'un bel après-midi ensoleillé pour butiner les romarins en fleur. Début juin 2011, B. nous avait déjà adressé une magnifique photographie d'un sphinx-colibri qui butinait les chèvrefeuilles.

— 25/06/2013 Rioux (Charente-Maritime). Trois jours durant, Annabel a pu voir une dizaine de Sphinx-colibris butiner les lavandes du jardin de la location. C'était magnifique. Elle n'avait jamais vu de Sphinx-colibri auparavant.

— 26/06/2013 Hangest en Santerre (Somme). Dans le jardin la température était de 17 ou 18 degrés vers 16h30 lorsqu'Odette a aperçu un sphinx-colibri de passage, loin des fleurs.

— 13/07/2013 Sainte-Soulle (Charente-Maritime). Sophie, toute émue, a eu le bonheur d'assister au balai d'un Moro-Sphinx qui butinait les œillets de chine du balcon. Le sphinx-colibri n'a pas paru gêné de la présence de Sophie. Il fait 24° et le temps est clair et dégagé.

Sphinx-colibri — 23/07/2013 La Coquille (Dordogne). Sabine a aperçu plusieurs fois des Sphinx-colibris durant ses vacances en Dordogne. Elle en avait déjà vu qui butinaient des lavandes début juillet à Asquins (Yonne). En 2010 elle en avait vu à Agnat en Haute-Loire.

— 25/07/2013 Minerve (Hérault). Brigitte a vu pour la première fois un sphinx-colibri qui butinait un parterre de lavandes, il faisait 30 degrés. L'animal ressemblait à la fois à un oiseau et à un insecte car il avait une trompe. D'autres touristes tout aussi médusés ont essayé sans succès de le photographier, mais il était trop rapide. Le 8 août, à son retour à Metz, Brigitte a vu un Sphinx-colibri qui virevoltait au-dessus de son pot de géraniums, (non, elle ne l'a pas ramené en souvenir de vacances).

— 27/07/2013 Concarneau (Finistère). Premier moro-sphinx de l'année à 18h qui butine un buddleia, le ciel est très nuageux, la température est d'environ 20 degrés, l'orage ne viendra que le lendemain. Peut-être ce sphinx a-t-il profité des vents forts qui remontent d'Afrique du Nord ? Le second sphinx-colibri est venu survoler un massif de roses ce mercredi 31 juillet à 14h 30, la température est de 21 degrés, le temps est ensoleillé avec quelques passages de nuages. Le 1er août à 9h 30, au même endroit, un Sphinx-colibri butinait des petites fleurs bleues et l'après-midi à 15h 15 un autre est resté très longtemps sur un buddleïa. Le 2 août après-midi j'ai filmé un Sphinx-colibri qui butinait des phlox près de la terrasse (video ci-après). Tout au long du mois d'août, j'ai vu brièvement de nombreux sphinx-colibris. Le 21 septembre, un moro-sphinx s'est promené sur un plumbago près de ma terrasse, le temps de prendre un appareil photo, il avait disparu. Je vous rassure, il a échappé aux araignées à l'affût dans cette plante !

Sphinx-colibri

Sphinx-colibri — 28/07/2013 Saint Remy en Rollat (Allier). Un Sphinx-Colibri butine les géraniums et les belles de nuit d'Angélique aussi bien le matin que dans la soirée, sans s'effrayer de sa présence.

Sphinx-colibri — /2013 Salles-sur-Mer (Charente-Maritime). François a photographié ce Moro-Sphinx.

— 04/08/2013 Maurepas (Yvelines). Sphinx-colibri Par cette belle et chaude journée, Denis vient d'observer un Sphinx-colibri qui a passé un long moment à butiner un massif de fleurs mauves de son jardin. Denis a déjà vu des sphinx-colibris dans le sud de la France, mais c'est la première fois qu'il en voit dans la région parisienne.

Sphinx-colibri — 10/08/2013 Port-Navalo (Morbihan). Ce soir-là vers 19h, il faisait 20 degrés à l'extrémité du golfe du Morbihan. Cinq ou six Sphinx-Colibris butinaient près d'un petit restau. Fabrice les avait pris pour des colibris, tant la ressemblance est frappante.

Sphinx-colibri — 11/08/2013 Mesnil-sur-l'Estrée (Eure). À 11h un Sphinx-Colibri butinait un géranium rouge sur la terrasse de Serge et de Valérie. C'était la première fois qu'ils remarquaient sa présence. La température était de 20 degrés.

Sphinx-colibri — 11/08/2013 Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). Yann a observé ce Sphinx-Colibri dans son jardin.

Sphinx-colibri — 12/08/2013 Strasbourg (Bas-Rhin). Cet après-midi un Sphinx-Colibri est venu près du visage d'Anne pendant qu'elle lisait à sa fenêtre garnie de géraniums roses et rouges, au centre ville de Strasbourg. Il était déjà venu hier soir vers 20h et aussi l'après-midi du 26 juin, elle l'avait alors pris pour un colibri.

Sphinx-colibri — 12/08/2013 Auby-sur-Semois (Belgique). Vers 19h, Marina, Maude et Stéphane ont observé et filmé un Sphinx-Colibri qui butinait les fleurs des jardinières. Le temps était ensoleillé et la température de 19 degrés.

Sphinx-colibri — 14/08/2013 Courcelles-lès-Montbéliard (Doubs). Jean-Philippe a photographié ce Sphinx-colibri qui butinait un arbre à papillons.

— 14/08/2013 Lorient (Morbihan). Dans l'arrière pays de Lorient, Vincent a vu en fin de journée, à la tombée de la nuit, un Sphinx-Colibri. Amusant : Vincent avait donné le nom de Sphinx à son bateau (www.vivresurleau.org).

Sphinx-colibri — 19/08/2013 St-Hilaire-de-Riez (Vendée). Patrice nous envoie deux photographies d'un Sphinx-colibri prises en août au Mas de St Hilaire.

Sphinx-colibri — 20/08/2013 Plouescat (Finistère). Xavier a pris quelques photos d'un Moro-sphinx qui butinait des lavandes.

— 18/08/2013 Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique). Mathieu a aperçu un Sphinx-colibri à Tharon vers 17 h.

— 20/08/2013 Bussy-Lettrée (Marne). À l'aéroport de Paris-Vatry, Éric a pu observer le vol de trois Sphinx-colibris qui butinaient des lavandes. Sphinx-colibri

Sphinx-colibri — 25/08/2013 Loudéac (Côtes d'Armor). Plusieurs Sphinx-colibris butinaient un buddleia.

Sphinx-colibri

— 28/08/2013 Sailly-Laurette (Somme). À 18h15, Odette a vu pendant un bon quart d'heure un Sphinx-colibri qui butinait les géraniums lierre. Il est revenu vers 19 h.
Le lendemain par beau temps ensoleillé, vers 16h30 à Hangest en Santerre, un sphinx-colibri est venu butiner les oeillets d'inde et les géraniums lierre. Le chien s'intéressant de trop près à lui, il n'est pas resté longtemps !

— 29/08/2013 Jonchery (Marne). Chaque année deux ou trois sphinx-colibris butinent les fleurs, en particulier les géraniums. Josiane aime les voir voler, on dirait des petits oiseaux.

— 01/09/2013 Montfaucon-sur-Moine (Maine et Loire). Sa famille n'a pas cru Jehan-Baptiste lorsqu'il a dit avoir vu un insecte qui ressemblait à un colibri ! Pourtant c'est bien un sphinx-colibri que Jehan-Baptiste a aperçu pour la première fois. Le sphinx-colibri est vite reparti après avoir butiné quelques géraniums.

Sphinx-colibri — 01/09/2013 Varennes-sur-Allier (Allier). Une photo de notre ami Sphinx-colibri prise par Jérôme, ce week-end. Vous pouvez visiter la page flickr de Jérôme.

— 03/09/2013 Coulogne (Pas-de-Calais). Vers 17h Isabelle a vu un sphinx-colibri butiner pendant près de dix minutes des phlox à fleurs blanches. C'était la première fois qu'elle en voyait un. Il avait une longue trompe et un battement d'ailes très rapide et faisait du sur-place, un peu comme les colibris.

Sphinx-colibri — 04/09/2013 Oye-Plage (Pas-de-Calais). Depuis deux ans, les sphinx-colibris butinent les lavandes du jardin.

— 06/09/2013 Montargis (Loiret). Yann a photographié ce sphinx-colibri qui butinait des fleurs de verveine un peu plus longuement que d'habitude. Les magnifiques photos de Yann sont sur son site www.photomatisme.fr. Sphinx-colibri

— 06/09/2013 Monvaux (Nord). Régis a vu plusieurs fois des Sphinx-colibris dans son jardin, près des chèvrefeuilles.


— 17/09/2013 Clairfontaine (Aisne). Vers 12h30 un Sphinx-colibri est venu butiner les jardinières de géraniums de Vincent qui a pris le temps de l'observer par la fenêtre. Il faisait 13 degrés, le ciel était nuageux et l'averse menaçait.

— 25/09/2013 Montargis (Loiret). En aôut sur le balcon de Martine au 9ième étage de l'immeuble, un sphinx-colibri est venu à plusieurs reprises en fin d'après-midi butiner les deux plumbagos, fleur après fleur, gourmand et ravi. Martine lui promet un troisième plumbago l'an prochain !

— 25/09/2013 Le Relecq-Kerhuon (Finistère). Fabien a pu admirer dans l'après-midi un sphinx-colibri qui est resté une dizaine de minutes dans son jardin butiner quelques agapanthes encore en fleur et les géraniums tout autour de la terrasse. C'est la première fois que Fabien voit un Sphinx-colibri, il a pu admirer son vol stationnaire lorsqu'il butine et son déplacement très rapide d'une fleur à l'autre.

Sphinx-colibri — 27/09/2013 Rousies (Nord). À 13h ce magnifique Sphinx-colibri butinait les géraniums de Christine sur l'appui de fenêtre. Il faisait 17 degrés.

— 09/2013 Lucenay (Rhône). Quatre sphinx-colibris sont venus butiner le buddleia du jardin d'Annie qui a pu les approcher de très près pour les observer, ils n'ont pas l'air très sauvages.

Sphinx-colibri — 27/09/2013 Relecq-Kerhuon (Finistère). Jean-Jacques a photographié ce Sphinx-colibri qui butinait des abélias vers 16h dans son jardin. C'est en 2003, l'année de la canicule, que Jean-Jacques a aperçu pour la première fois un sphinx-colibri. Les années suivantes il en a vu épisodiquement et en 2013 le sphinx-colibri paraît plus présent.
(Note Ed. : Ceci correspond à mes observations, ce que l'on peut comprendre, Concarneau et Le Relecq-Kerhuon sont sur la même route de ces sphinx qui remontent vers le Nord en suivant des courants aériens).

— 06/10/2013 Oye-Plage (Pas-de-Calais). Deux Sphinx-colibris ont été aperçus ce dimanche matin. Le premier butinait les bleuets dans la partie sauvage du jardin. Dans un autre jardin, une centaine de mètres plus loin un second Sphinx-colibri, (mais peut-être est-ce le même), visitait les pétunias d'une jardinière.

— 9/10/2013 Crozon (Finistère). Le colibri que Louenn (10 ans) a vu en plein centre ville de Crozon butiner des fleurs à corolles rouges est sûrement un sphinx-colibri, un papillon, un sphinx. Ce n'est pas pour rien qu'il porte ce nom, en le voyant la première fois, c'est toujours au colibri que l'on pense.

— 31/10/2013 Ploërmel (Morbihan). À 17h, Lionel a vu un seul sphinx-colibri qui butinait un massif à fleurs blanches dans une cour protégée du vent. La température était de 13°-15°C.

Année 2014

— 06/04/2014 Péronne (Somme). Vers 11 h 40, Daniel a observé un curieux animal mi-papillon, mi-colibri, qui pendant deux à trois minutes a visité d'un vol rapide et saccadé les giroflées d'un parterre à l'arrière de sa maison de ville. Aujourd'hui à Péronne le temps est légèrement couvert avec de nombreuses éclaircies ensoleillées.

— 13/04/2014 Nice (Alpes-Maritimes). Patrick a réalisé ces photographies d'un sphinx-colibri qui butinait en fin d'après-midi le jasmin de la terrasse. En consultant la carte des sphinx-colibris, Patrick a constaté qu'il n'y figurait aucune observation d'un sphinx-colibri à Nice. (Ndlr : il peut en effet paraître paradoxal au premier abord que le nombre d'observations soit si faible dans le sud de la France alors que le moro-sphinx y est bien plus présent qu'ailleurs !) Sphinx-colibri

— 18/05/2014 La Teste-de-Buch (Gironde). À 20 h la température était de 25 degrés, Jean-Pierre a vu pour la première fois un Sphinx-colibri aux ailes claires et a pu le photographier alors qu'il butinait des fleurs d’oranger et de mandarinier de pleine terre. Il est revenu le lendemain, plus jamais ensuite en mai.

— 19-05-2014 Corcoué sur Logne ( Loire-Atlantique). Marc a vu ce Sphinx-colibri dans son jardin, à 30 km au sud-ouest de Nantes, près de la Vendée. Ce sphinx bougeait tout le temps et n'était pas facile à photographier. Sphinx-colibri

— 26/06/2014 Hangest en Santerre (Somme). À 10 h 15 du matin, Odette a pu photographier d'assez près ce Sphinx-colibri qui butinait des sédums dans le jardin ensoleillé. Sphinx-colibri


— 04/06/2014 Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime). Carole a vu un Sphinx-colibri qui butinait les géraniums de sa fenêtre, juste à côté d'un carré d'aromatiques orienté au sud. Sphinx-colibri Carole est allée chercher son appareil photo et a à peine eu le temps de prendre une photo avant que le Sphinx-colibri ne se dirige vers des œillets nains roses et ne s'en aille. Il était 17h30, il faisait 15 degrés, le temps était ensoleillé entre deux averses et il y avait plein de vent. Carole observe depuis plusieurs années les papillons de son jardin avec Noé Conservation, mais c'est la première fois qu'elle voit un moro-sphinx.

Sphinx-colibri — 11/06/2014 Thionville (Moselle). Tous les jours les Sphinx-colibris viennent seuls ou à deux visiter les géraniums qui semblent bien leur plaire. Ils viennent plutôt en fin de soirée et Mike a l'impression qu'ils passent plus de temps à butiner depuis les fortes tempétatures de ces derniers jours. Aujourd'hui Mike a réussi à photographier l'un d'entre eux.

— 12/06/2014 Ham-sur-Heure (Belgique). Bénédicte et Vincent ont vu un Sphinx-colibri dans leur jardin, c'était la première fois qu'ils voyaient un Sphinx-colibri.

Sphinx-colibri — 14/06/2014 Boussay (Indre-et-Loire). Ce Sphinx-colibri a pu être observé à Boussay.

— 14/06/2014 Saint-Brandan (Côtes d'Armor). Seb et Emeric ont aperçu à 16h 30 près du bassin de leur jardin un Sphinx-Colibri qui visitait une touffe de nepeta x faassenii, une plante particulièrement appréciée de tous les insectes butineurs.

— 14/06/2014 Saint-Jean (Haute-Garonne). Alexandre est passionné par les animaux et les observe dans leur milieu naturel. Le vol du Sphinx-colibri qui butinait un bougainvillier du jardin l'a surpris. Depuis il en a revu un au même endroit quelques jours après.

Sphinx-colibri — 18/06/2014 Saint-Sulpice-sur-Lèze (Haute-Garonne). Philippe observe depuis cinq ans des Sphinx-colibris dans sa lavande. Cet après-midi il en a photographié trois.

Sphinx-colibri — 18/06/2014 Sarzeau (Morbihan). René a photographié ce Sphinx-colibri qui butinait un arbre à papillons dans le camping où il passe ses vacances.

— 21/06/2014 Rosnoën (Finistère). Anne-Françoise a observé deux fois un Sphinx-Colibri dans le jardin du gîte entre le 21 et le 28 juin.

Sphinx-colibri — 22/06/2014 Ambialet (Tarn). Le sphinx-colibri est parti lorsque je l'ai vu et est revenu un petit moment après (sans doute pour se faire photographier). C'était un peu avant midi, sur le bord de l'étroit chemin qui mène à la petite église St Gilles d'Ambialet, celle qui fait face à la centrale hydraulique. Le temps était ensoleillé et la température de 25 degrés environ. Les fleurs sont des œillets sauvages parfumés.

— 29/06/2014 Largny-sur-Automne (Aisne). Sophie a observé pendant une vingtaine de secondes un Sphinx-Colibri venu butiner les géraniums devant elle. C'était un instant magique pour Sophie tout abasourdie de voir ce petit animal qui ressemblait à un colibri (comme ceux qu'elle a déjà vu dans d'autres pays) et dont elle ne connaissait pas l'existence.

— 29/06/2014 Vineuil (Loir-et-Cher). Depuis au moins dix ans, Marie-Claude observe des Sphinx-colibris. Très souvent tôt le matin ou tard le soir. Aujourd'hui à 21 h, un sphinx-colibri butinait un des chèvrefeuilles du jardin.

Paysage — 30/06/2014 Conques (Aveyron). Un Sphinx-colibri a survolé quelques secondes les fleurs proches d'une fontaine située au bord d'une petite route, tout en haut du village de Conques.

Paysage — 01/07/2014 Golinhac (Aveyron). À 9h 40 un sphinx-colibri a survolé quelques secondes les géraniums de la fenêtre de l'hôtel alors que j'admirais le magnifique panorama des monts de l'Aubrac au soleil du matin.

— 02/07/2014 Heuringhem (Pas-de-Calais). C'est en posant des pavés dans une propriété que Bertrand a aperçu un Sphinx-colibri sur un parterre de fleurs. Ni lui ni les propriétaires n'avaient jamais vu cet étrange animal ni colibri ni bourdon ni papillon et pourtant doté d'une trompe. Ce n'est que le soir sur internet qu'il reconnut sans doute possible, son sphinx-colibri "au corps marron avec des taches noires et blanches à l'extrémité du dos et aux ailes rousses".

Sphinx-colibri — 03/07/2014 Fresnay-le-Comte (Eure-et-Loir). Louis a photographié ce Sphinx-colibri dans son jardin


— 07/07/2014 La Couture (Pas-de-Calais). Sophie a aperçu un Sphinx-Colibri dans son jardin. C'est la première fois qu'elle en voit un.

Sphinx-colibri — 09/07/2014 Concarneau (Finistère). À 13 heures ce sphinx-colibri a longuement butiné sous le soleil un buddleia du jardin, malheureusement beaucoup trop haut et en semblant se cacher. En revenant à 16 h j'ai vu un second sphinx-colibri qui m'a semblé plus petit. À 19h 15 il y avait un fort vent et j'ai vu un sphinx-colibri qui se maintenait à une distance constante d'une grappe du buddleia qui était pourtant violemment secouée. Plus tard j'ai pu le filmer en approchant l'apn à quelques mm seulement de son corps.

vidéo

— 11/07/2014 Neurchâteau (Belgique). À 15h 30 Sébastien et Alexandra ont pu observer de très près, à moins de 50 cm, un Sphinx-colibri qui butinait les géraniums et les cosmos des bacs de fleurs près de la porte d'entrée de leur maison. Le temps était très lourd et orageux. Le sphinx de couleur brun roux mesurait environ 4 cm. Il butinait en vol en faisant du sur place.

— 15/07/2014 Diekirch (Luxembourg). Dominique a été surprise de se retrouver "nez à trompe" avec un Sphinx-colibri et stupéfaite de le voir virevolter dans les fleurs de sa terrasse. Dominique espère revoir ce merveilleux papillon et le prendre en photo.

— 26/07/2014 Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne). À 10 h 45 ce matin il faisait beau mais pas trop chaud. Marie-Françoise a vu un sphinx-colibri butiner les géraniums et les verveines d'une suspension. Cela était déjà arrivé une ou deux fois, d'autres étés.

— 01/08/2014 Batz-sur-Mer (Loire-Atlantique). Plusieurs jour de suite dans la semaine, Nicolas a vu un Sphinx-colibri butiner des fleurs dans une ruelle derrière l'église.

— 03/08/2014 Lannion (Côtes d'Armor). Yann a vu pour la première fois un Sphinx-colibri qui allait et venait nerveusement le long d'un mur de pierres sèches trop récent pour que des plantes aient eu le temps d'y pousser. Le sphinx n'avait rien à butiner, les fleurs les plus proches, hortensias et buddleia sont à 100 m. On peut imaginer que le sphinx cherchait une cavité pour se reposer ou pour se protéger d'une averse.

— 03/08/2014 Tirlemont (Belgique). Vers 19h30 Marc a vu un Sphinx-colibri qui butinait un buddleia mauve. Le papillon n'était pas farouche et plusieurs personnes sont venues l'observer sans que cela ne le dérange.

Sphinx-colibri — 07/08/2014 Concarneau (Finistère). À 20h 45, sous la pluie trois sphinx-colibris butinent de conserve un buddleia.

Sphinx-colibri — 16/08/2014 Leuhan (Finistère). Pierre-Michel a été surpris hier de voir un Sphinx-colibri butiner le 15 Août les fleurs à papillon de son jardin. Il en a encore vu un ce matin et l'a photographié.

Sphinx-colibri — 16/08/2014 Perpezac-Le-Blanc (Corrèze). Hélène a pris ces photos d'un Sphinx-colibri près du hameau du Temple. Elle l'a vu à plusieurs reprises à cet endroit.

— 18/0/2014 Taintignies (Belgique). Vers 18h Laurence a vu un Sphinx-colibri (un moro-sphinx) qui butinait le massif d'abélias dans son petit jardin, à l'entrée de sa maison.

Sphinx-colibri — 07/09/2014 Caudry (Nord). Ce matin, alors qu'elle déjeunait dans sa véranda Christine a vu un Sphinx-colibri qui butinait le chèvrefeuille du jardin. L'ayant pris tout d'abord pour un colibri, c'est en faisant une recherche sur internet et en voyant les photos de cette page que Christine a su qu'il s'agissait d'un sphinx-colibri et non d'un oiseau. Craignant de lui faire peur, elle l'a observé avec des jumelles de la même façon qu'elle surveille les oiseaux qu'elle nourrit. Le sphinx est resté plusieurs minutes, passant de fleur en fleur. Il est revenu à 20h ce soir et Christine qui l'avait attendu toute la journée a pu cette fois le photographier.

— 08/09/2014 Ploemeur (Morbihan). Dans son jardin du village de Penhoat-Quinio, en bord de forêt, Joséphine a remarqué tout l'été la présence de plusieurs Sphinx-colibris qui butinaient en fin d'après-midi un bel arbuste à petites fleurs roses.

— 18/09/2014 Boos (Seine Maritime). Ce soir Sylvia a observé un Shinx-colibri qui butinait les sauges de son jardin.

— 18/09/2014 Duault (Côtes d'Armor). À 19h 45 plusieurs sphinx-colibris butinaient le sommet d'un immense buisson d'abélias, la température était de 23 degrés environ.

Sphinx-colibri — 28/09/2014. Ces belles photographies d'un sphinx-colibri m'ont été adressées par Martina.

Sphinx-colibri — 02/10/2014 Nevers (Nièvre). Jean a aperçu un sphinx-colibri qui butinait le buddleia jaune d'un bac à fleurs sur le parking de la gare.

Sphinx-colibri — 07/10/2014 Plougonvelein (Finistère). Il y a un an, presque jour pour jour, Jean-Jacques photographiait un Sphinx-colibri dans son jardin du Relecq-Kerhuon. Aujourd'hui Jean-Jacques qui se trouvait à 14 h au siège de son association Aux Marins a revu un Sphinx-colibri qui butinait des géraniums sur un muretin entre la mairie et l'église de Plougonvelin. (Le fort Bertheaume et la pointe St-Mathieu sont sur cette même commune, à l'extrême ouest du département Pen-ar-Bed et de la France).

Sphinx-colibri — 10/10/2014 Nîmes (Gard). Denis a photographié ce Sphinx-colibri qui butinait des sauges dans son jardin

— 10/10/2014 Langast (Côtes-d'Armor). Anne a observé un Sphinx-colibri près de la chapelle St-Gal mais celui-ci était bien trop rapide pour se laisser photographier.

— 12/10/2014 La Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique). Gérard a aperçu deux Moro-Sphinx qui butinaient une sauge. Il a été surpris de voir qu'un pied de lavande proche était ignoré. L'année dernière des Moro-sphinx butinaient aussi le même arbuste.

— 14/10/2014 Fleurus (Belgique). En fin d'après-midi G. a vu pour la première fois un Sphinx-colibri, ce dernier butinait les fuschias. Il ressemblait à un oiseau en miniature, sa trompe mesurait 1,5 cm et son corps 2,5 cm environ, le bas des ailes était rouge orangé, le corps était gris clair et plus foncé vers le bas,

— 19/10/2014 Carnac (Morbihan). Il faisait très chaud ce week-end à Carnac. Un Sphinx-colibri est venu prendre le frais dans la boutique O'Neill de Stéphane. Il a fait le tour des polos aux couleurs vives, le bleu semblait l'attirer et finalement il s'est niché dans une manche courte de polo bleu dont il a bien fallu le déloger. (Par temps chaud, lorsque la température de son sang s'élève trop, le sphinx-colibri doit impérativement se reposer dans un endroit abrité, on peut supposer que c'est ce qui s'est passé dans cette boutique).

— 20/10/2014 Trébabu (Finistère). MC a été surpris par le bourdonnement qui lui a fait peur d'un Sphinx-colibri qui est passé tout près de lui et qui est ensuite allé butiner de la sauge à fleurs rouges. Malgré le bruit fait par l'animal, MC pense qu'il s'agit quand même bien d'un moro-sphinx et pas d'un bombyle. (Il peut en effet arriver qu'on confonde un bombyle et un shinx-colibri. Le bombyle est un diptère, une mouche qui bourdonne très bruyamment alors que le sphinx est discret, sa longue trompe est toute droite, contrairement à celle du sphinx qui peut l'enrouler. Le bombyle butine aussi en faisant du surplace, mais il est plus petit que le moro-sphinx, son corps est plus arrondi, n'a pas de queue, ses ailes sont transparentes, ses yeux sont comme ceux des mouches).

— 28/10/2014 Concarneau (Finistère). Pierre a vu un Sphinx-colibri au bord de la mer au Cabellou. Le sphinx est resté observer un court instant les petites fleurs exotiques très colorées de compositions florales avant de repartir vers le sud.

Sphinx-colibri — 29/10/2014 Cordon (Haute-Savoie). Ce matin Antoine a photographié un Sphinx-colibri qui butinait une sauge des prés rose à 1000 m d'altitude dans les Alpes.

Vol stationnaire

Autres sphinx

Cliquez sur les images pour voir les grandes photos.

Hemaris fuciformis

Le Sphinx gazé, le sphinx fuciforme, le Sphinx du chèvrefeuille.

'Hemaris' vient du Grec Hemera (le jour).
Mythologie grecque : Ἡμέρα, Hêméra est la déesse du Jour (la lumière terrestre), elle est la sœur d’Éther (la Lumière céleste), elle est la fille d'Érèbe (les Ténèbres) et de Nyx (la Nuit).

— juillet 2012 Le Teich (Gironde). Viviane et Philippe ont photographié ce Sphinx du Chèvrefeuille qui venait souvent en fin de journée butiner les coquelourdes ou la sauge arbustive.

Hemaris fuciformis
Sphinx du chèvrefeuille –cliquez sur l'image–

Sphinx-chevrefeuille — /07/2012 Cornac (Lot). François a photographié ce sphinx du chèvrefeuille en train de butiner des fleurs de lavande.

— 30/05/2014 Paray-le-Frésil (Allier). Anne a photographié ce Sphinx du chèvrefeuille qui butinait les fleurs de son jardin vers 16h. îl faisait un grand beau temps, avec du vent.

Sphinx-chevrefeuille
Sphinx du chèvrefeuille –cliquez sur l'image–

Sphinx-chevrefeuille — 20/07/2014 Perrancey-les-Vieux-Moulins (Haute-Marne). Pour Christophe, le Sphinx-colibri et le sphinx du chèvrefeuille sont synonymes de grosses chaleurs et de géraniums. Lorsqu'il avait 15 ans, il en a vu un pour la première fois chez un ami dont la mère cultivait de nombreuses fleurs. Ce papillon lui avait paru tout à fait extraordinaire, sinon extra-terrestre. Depuis la fin des années 80, Christophe en revoit régulièrement près des géraniums et des arbres à papillons. Il vient de photographier un Sphinx du chèvrefeuille près d'un buddleia, la température était de 22 degrés et il n'y avait pas de soleil.

— 24/07/2014 Chênée (Belgique). Gaël pense avoir vu à 11 h ce matin un Sphinx du chèvrefeuille. Le papillon aux ailes transparentes ressemblait à un gros bourdon allongé qui volait et butinait les fleurs en vol stationnaire, comme un colibri. Il faisait un beau soleil et le sphinx du chèvrefeuille est resté environ 45 secondes butiner des fleurs de fraisiers à mi ombre. Gaël espère revoir cette merveille et pouvoir le photographier.

Sphinx-chevrefeuille — 25/07/2014 Stella-Plage, Cucq (Pas-de-Calais). François a enfin pu photographier ce Sphinx du chèvrefeuille qui butinait un buddleia blanc à Stella-Plage. François avait déjà vu des sphinx-colibris en Corrèze, dans le Lot et en Charentes-Maritimes mais jamais dans le Pas-de-Calais avant celui qui est venu butiner rapidement quelques fleurs chez lui à Outreau le 6 juillet dernier.

Sphinx chevrefeuille — 27/07/2014 Melgven (Finistère). À 20h50 ce Sphinx du chèvrefeuille butinait un buddleia lorsque Lena l'a aperçu et pris en photo.


Hemaris tityus

Sphinx bourdon, Sphinx bonmbyliforme, Sphinx de la scabieuse, (le nom de Sphinx gazé doit être réservé à Hemaris fuciformis). Papillon au vol diurne. D'apparence assez proche de celle de Hemaris fuciformis, les ailes sont transparentes, les segments médians de l'abdomen sont noir mélangé de vert.
(À ce jour, aucune observation ne m'a été rapportée par un internaute).

cf. HEMARIS TITYUS (Linnaeus, 1758) sur http://tpittaway.tripod.com.

Agrius convolvuli

Le Sphinx du liseron, Le Sphinx à cornes de bœuf.

C'est un grand papillon au vol rapide que l'on voit à la tombée de la nuit. Son vol ressemble à celui du Sphinx-colibri (Moro sphinx). Sa trompe est très longue, (on peut l'observer sur les photos ci-contre, ce caractère nous permet de le distinguer plus aisément d'autres sphinx).

Sphinx du liseron photographié à Brenthonne en août 2009 — 06/09/2009 Brenthonne (Haute Savoie). Pendant tout le mois d'août Katia et son mari on pu admirer deux sphinx du liseron, un grand et un moyen, qui butinaient ensemble dès 21h les fleurs roses et jaunes des chèvrefeuilles de leur terrasse, Ils étaient parfois accompagnés d'un petit sphinx du chèvrefeuille aux ailes transparentes. Le grand mesurait au moins 8 cm, sans compter la longue trompe. Le petit sphinx mesurait environ 2 cm et venait parfois seul même à 8 h du matin alors que la température était à peine de 16° comme lors de sa dernière visite, début septembre.

Agrius convolvuli

— 29/08/2010 Pornichet (Loire Atlantique). C'est vers 23h que ce Sphinx a été photographié dans le quartier de Rangrais à Pornichet. À cette heure tardive il ne pouvait s'agir d'un Sphinx colibri (Moro Sphinx). Ce Sphinx du liseron butine aussi en plein vol, sans se poser. Sur l'une des photos en particulier, vous pouvez remarquer l'incroyable longueur de la trompe qui réussit à atteindre le fond du calice des belles de nuit, alors que le papillon reste à bonne distance, en plein vol stationnaire, comparable à celui du moro-sphinx et tout aussi précis. Il arrive que cette trompe mesure plus de 10 cm de long, c'est sans doute le cas de celle du spécimen photographié. Images du Sphinx du liseron.

—13/08/2012 Istres (Bouches du Rhône), le soir vers 21H, Danielle a vu un Sphinx qui butinait les belles de nuit de son jardin. Elle n'avait encore jamais vu ce papillon.
Agrius convolvuli
Sphinx du liseron
Agrius convolvuli —24/08/2012 Saint-Martin-Lalande (Aude), 15 minutes après la tombée de la nuit les Sphinx du liseron viennent chez Cécile visiter les belles de nuit et les pétunias. Dans son enfance, jusqu'à l'âge de 6 ans, Céline voyait beaucoup de ces papillons dans le jardin de sa mère, mais il y a une trentaine d'années, ils avaient disparu. Elle est très heureuse d'en revoir à nouveau. Cécile a joint aussi une magnifique photo d'un papillon que l'on voit rarement, dénommé "petit mars changeant", vous pourrez le découvrir sur sa page de photographies, juste avant le sphinx du liseron.

—17/09/2012 Belleville, Paris (Seine). Xavier et sa femme ont aperçu sur leur petite terrasse, vers 21h après la tombée de la nuit, un sphinx dont le corps rayé gris-noir mesurait 7cm environ et la trompe 5cm. Le vol était comme celui des colibris. Il s'agit probablement un Sphinx du liseron.

Sphinx du liseron — 12/07/2013 Gaillon (Eure). Benoît a vu ce sphinx du liseron dans son jardin et l'a photographié.

Sphinx du liseron — 05/09/2013 Trôo (Loir-et-Cher). Ce grand Sphinx du liseron vient butiner les fleurs de Sandrine à la tombée de la nuit. D'autres photographies sont sur sa page facebook.

Sphinx du liseron — 26/09/2013 Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Ce Sphinx du liseron semble apprécier à 21h45 le nectar des belles de nuit de Nathalie. (On peut apprécier sur la photo la grande longueur de la trompe de ce sphinx).


Hemaris Thysbe : Canada

Le Sphinx-colibri d'Amérique du Nord :
Amérique du Nord : Sphinx colibri, Hummingbird clearwing, Hummingbird moth, (Hemaris thysbe)
Classe des Insectes (insecta), Ordre des Lépidoptères (lepidoptera), Famille des Sphinx (sphingidae), Hemaris Thysbe (Johan Christian Fabricius, 1775)

— 4/6/2011 Lac-aux-sables (Mauricie Québec). C'est au camping "Le domaine de la riviere Tawachiche" qu'Hélène a vu pour la première fois un sphinx-colibri (Hummingbird moth &ndsh; Hemaris Thysbe). Celui-ci s'est posé vers 11h 30 du matin sur son lilas blanc. En observant un peu plus tard la photo agrandie, Hélène a vu toute la splendeur des couleurs de ce magnifique papillon.

Hummingbird moth
Hummingbird moth

– 07/2012 La Motte, petit village entre Rouyn-Noranda et Val-d’Or en Abitibi, Québec, Canada. Aurélie : « Depuis le début de juillet 2012 journalièrement nous l’admirons butiner nos phlox. Il est magnifique. »

Hummingbird moth
Hummingbird moth

– 27/07/2013 Forestville. Brigitte a pu observer un Sphinx-colibri. C'es la seconde fois qu'elle en voit un, le premier c'était en 2002.

Hummingbird-Moth — 27/06/2014 St Félix D'Otis (Saguenay, Québec). Madeleine a attrapé et photographié ce sphinx-colibri du Canada (Hummingbird moth &ndsh; Hemaris Thysbe) qui butinait des lupins et l'a relâché ensuite. On peut ainsi voir l'abdomen de ce sphinx à travers la paroi du bocal.

— 13/08/2014 St-Pierre Baptiste (Québec). C'était la première fois qu'Hélène voyait un Sphinx-colibri (Hummingbird-Moth, Hemaris-Thysbe). Il était 19h et le sphinx est resté plus de 10 minutes butiner ses fleurs. Hélène espère le revoir à la même heure aujourd'hui, mais il pleut ce matin.

Chenilles des Sphinx

La chenille a été trouvée accrochée sur un arbuste au bord d'un chemin creux le 15/12/2012 vers 18h15 à Pont-Aven. Le rameau a été posé sur le sol pour permettre de prendre la photo. Plusieurs jours après, la couleur de la chenille est devenue jaune.

Chenille
Chenille du Sphinx à Tête de Mort

Documents – Liens

Vous trouverez de très belles photos et de précieux renseignements aux pages suivantes. Vous apprendrez à distinguer le sphinx colibri de ses proches cousins que sont les sphinx du chèvrefeuille, du liseron ou du peuplier et à ne pas le confondre avec d'autres gros insectes tels le bombyle.



– Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord. P.C. Rougeot et P. Viette. Delachaux & Niestlé 1978

–  Guide des papillons nocturnes de France : Plus de 1620 espèces décrites et illustrées de Roland Robineau.

– Le numéro 86 de la très appréciée revue La hulotte était consacré au sphinx colibri. Vous pouvez obtenir la bibliographie correspondante à la page Bibliographies

– Hétérocère, Sphingidae ( Sphinx ) Papillons en macro-photo le moro sphinx et ses cousins, sphynx du peuplier, sphinx du chèvrefeuille, sphinx du liseron

– www.biopix.eu – Famille Sphingidae De nombreux sphinx, en particulier le moro-sphinx (aux ailes non-transparentes) et deux sphinx aux ailes transparentes, le sphinx fuciforme (Hemaris fuciformis) et le sphinx bourdon (Hemaris tityus).

– www.lesinsectesduquebec.com Sphinx colibri capturé le 7 juin 2001, à Bergeronnes par Alexandre Fournier

Hummingbird Hawk-Moth Hummingbirds Jörg Feldhusen
Video (avi) The Hummingbird Hawk-Moth visiting flowers. In this short video the Hummingbird Hawk-Moth shows you its kind of flying and drinking nectar

– Humming-bird Hawk-moth Thompson, R. S. & Nelson, B., 2003 (Oct 2). [In] The Butterflies and Moths of Northern Ireland

– Sphinx colibri (sphinx-bourdon d'Amérique) La toile des insectes du Québec Insectarium de Montréal Code d'éthique pour la collecte de papillons

– Hummingbird Clearwing Moth - Hemaris thysbe Bruce Marlin www.cirrusimage.com Live adult moths photographed at Winfield IL USA, August 6 2002 and July 24, 2005

– Hawkmoths of the World An Annotated and Illustrated Revisionary Checklist (Lepidoptera: Sphingidae) Ian J Kitching and Jean-Marie Cadiou. (May 2000)

– MACROGLOSSUM Scopoli, 1777 Sphinx stellatarum Linnaeus, 1758. Sphingidae of the Western Palaearctic by A.R. Pittaway. HEMARIS FUCIFORMIS (Linnaeus, 1758), HEMARIS FUCIFORMIS JORDANI (Clark, 1927), HEMARIS TITYUS (Linnaeus, 1758), HEMARIS ALAIANA (Rothschild & Jordan, 1903), HEMARIS GALUNAE Eitschberger, Müller & Kravchenko, 2005, HEMARIS AKSANA (Le Cerf, 1923), HEMARIS CROATICA CROATICA (Esper, 1800), HEMARIS RUBRA Hampson, [1893], AGRIUS CONVOLVULI (Linnaeus, 1758), SPHINX LIGUSTRI Linnaeus, 1758.

– www.migrantmoth.com Immigration of Lepidoptera. the original site for reporting and viewing the latest sightings of migrant Lepidoptera in the UK. All records will be considered for inclusion in the annual migration report, published in The Entomologist's Record and Journal of Variation.

– Sphingidae Macroglossinae Macroglossum stellatarum (Linnaeus, 1758). Humming-bird Hawk-moth

– Experiments on the Flight of the Hummingbird Moth Heinig, Sigurd (Marburg)
This diurnal hawksbill moth sucks nectar from blossoms while hovering. In experiments, it can be easily trained to go artificial blossoms with honey water. Finely ground particles of balsa wood are swept along in the air current and mark atmospheric vortices and acceleration. High-speed photography with 2500 and 5000 frames per second.
Un petit film (Realvideo, Windows Media Player, Quicktime) montre le shinx en vol. Le commentaire est en langue allemande.

– Das Taubenschwänzchen (Macroglossum stellatarum) par Jürgen Peters. (Site de langue allemande présentant des photos et deux petits films .avi où l'on s'aperçoit des accélérations fulgurantes du moro sphinx et de la difficulté à le suivre de la caméra).

– Humming-bird Hawk-moth
Taubenschwänzchen Kolibri-Schwärmer - Sphinx colibri et de sa chenille

– The Plants That Love Hawkmoths Arthur C. Gibson, MEMBG Director Newsletter Main Menu The Mildred E. Mathias Botanical Garden

– Araujia sericifera (Images) (Text) Pacific Island Ecosystems at Risk (PIER)

– Moth plant Moth plant has the potential to become one of the Waikato Region?s most serious weeds. It is a fast growing vine that smothers and kills native vegetation. Moth plant was originally introduced as an ornamental plant, but it is now a ?containment? pest. This requires the removal of all moth plant vines. Find out how to recognise moth plant and check out our tips for control.

Colibri martiniquais

Colibri de Martinique – G.D. juil. 2009

Si vous voulez comparer les vols du sphinx colibri et de l'oiseau colibri, lisez le numéro d'août 2005 de la revue 'Pour la Science'.

– Le vol du colibri M. Maurice Mashaal. Revue Pour la Science
(Mais) une étude de trois biologistes de l'Oregon, aux états-Unis, infirme l'idée répandue selon laquelle les colibris et les insectes se sustenteraient grâce aux mêmes mécanismes aérodynamiques.

– Butterfly conservation Britain's butterflies and moths are in serious decline. That reflects threats facing all UK wildlife. YOU can help change this.

– the Cornwall Moth Group

– Hummingbirds and hawkmoths Hummingbird hawk moth Macroglossum stellatarum

– www.insectes.org Office Pour les Insectes et leur Environnement OPIE - FAQ élevages Animations Sorties découvertes Formations
L'OPIE a pour mission de favoriser la connaissance des insectes dans leurs milieux naturels (inventaires, études scientifiques...) en vue d'établir l'aménagement dirigé et la protection des habitats. L'OPIE oeuvre pour la conservation de la biodiversité au sein d'un Groupement d'Intérêt Scientifique en collaboration avec l'INRA, le Muséum national d'histoire naturelle, le MAB-UNESCO et l'Université.

– Bretagne Vivante Fondée en 1958 à une époque où l'écologie ne concernait encore que quelques initiés, la Société pour l'Etude et la Protection de la Nature en Bretagne (SEPNB) a joué un rôle précurseur en créant des réserves ornithologiques sur le littoral. Son champ d'action s'est rapidement élargi à tous les problèmes de défense de l'environnement se posant sur l'ensemble des cinq départements de la Bretagne historique.
Revues :
☆ Penn ar Bed existe depuis 1953 et sa collection constitue aujourd'hui une extraordinaire encyclopédie sur la nature en Bretagne.
☆ L'Hermine Vagabonde, pour connaître et aimer la nature en Bretagne.
☆ ELONA, revue naturaliste bretonne, succède aux Travaux des Réserves édités depuis près de 20 ans par Bretagne Vivante - SEPNB... Elona se fait l'écho de l'activité foisonnante des naturalistes en Bretagne, et suscitera, nous l'espérons, de nouvelles vocations.
– L'étude des papillons migrateurs : un phénomène fascinant. sur le site des Papillons Migrateurs de Belgique.
Les insectes aux avant-postes du réchauffement climatique Source : article paru dans l'edition du Monde 12.05.2002.
Les entomologistes observent l'apparition en Europe de nombreux papillons ou coléoptères jusqu'alors inconnus sous nos latitudes. L'augmentation de l'effet de serre, explication la plus plausible, menace, par ailleurs, d'autres espèces d'extinction.
– LibroRojo de la Flora Silvestre Amenazada de Andalucía TOMO I: Especies en Peligrode Extinción p.294
– papilio.arimos.org De nombreuses photographies d'insectes et en particulier de papillons diurnes ou nocturnes.
– Dessins et photographies de lépidoptères. Espèces capturées ou observées en Savoie. Par Christophe Günst Horna
– Generalization versus specialization in plant pollination systems by Steven D. Johnson and Kim E. Steiner
– Espèces endémiques, Ressources et concepts en écologie et sciences de l'environnement par Pierre Davoust.
– Wikipédia Belles images de moro sphinx
– Moro-sphinx Ravitaillement
– les Sphingides ou "Sphinx" par Alain Ramel Petit cours illustré d'entomologie.
– Moro-sphinxRégis Fournier

– les Sphingides ou "Sphinx" par Alain Ramel Petit cours illustré d'entomologie.
– les Sphingides ou "Sphinx" par Alain Ramel Petit cours illustré d'entomologie.
– Moro-Sphinx par André Artaux Les visiteurs du soir... et du matin. Et le sphinx du liseron (Agrius convolvuli). Comme le moro-sphinx, le sphinx du liseron est à protéger.
– Oenothera speciosa par Floridata
– Oenothera speciosa From Wikipedia, the free encyclopedia.
– File:Hemaris diffinis.jpg Belle photographie d'un autre sphinx (Hemaris diffinis) butinant des abelias à Rock Hill en Caroline du sud.
– The entomologist
– Norfolk and Norwich naturalists' society Macroglossa stellatarum p. 85.
– Hummingbird clearwing Hemaris thysbe Butterflies and Moths of North America is an ambitious effort to collect, store, and share species information and occurrence data.

© 2006 à 2014 Jean-Paul Davalan.

Pour relater dans quelles circonstances vous avez vu un Sphinx-Colibri, ou pour toute demande de renseignement écrivez-moi à cette adresse :
(Ne joignez que des photographies dont vous êtes l'auteur. Vous devez en posséder tous les droits et vous autorisez leur publication sur cette page et sur la carte des sphinx-colibris. Indiquez moi vos noms et prénoms. Si les photographies sont ou doivent être publiées dans des revues ou sur d'autres sites, indiquez-le)
Contact.

Les textes de cette page sont rédigés en respectant les informations reçues mais en modifiant systématiquement la forme. La syntaxe et l'orthographe sont de ma seule et pleine responsabilité.